Mons

Dix bulles vont être connectées pour informer en temps réel sur le taux de remplissage


C'est une petite révolution qui s'amorce pour les bulles à verre. HYGEA va mener un projet pilote en installant des capteurs intelligents sur dix de ces bulles. Grâce à ce système, les équipes de l'intercommunale seront informées en temps réel sur le taux de remplissage.

Plus qu'un gadget, les capteurs devraient permettre de rendre bien plus efficace la collecte des verres. « Actuellement, les bulles sont vidées à des échéances fixes », explique Emilie Zimbili, porte-parole d'HYGEA. « Si bien que parfois, des bulles sont relevées alors qu'elles sont encore à moitié vides. Ou à l'inverse, les verres s'entassent parfois au pied de bulles pleines qui n'ont pas encore été relevées. »

Désormais, l'intercommunale saura pour dix bulles lorsqu'il est temps de les vider. « Ce projet de bulles connectées présente de nombreux avantages », poursuit Emilie Zimbili. « Il va améliorer le service aux citoyens par une meilleure disponibilité des bulles, améliorer le cadre de vie par la réduction des déchets au pied des bulles, améliorer la mobilité par la réduction du nombre de camions sur les routes et préserver ainsi l'environnement en réduisant la production de CO2. »

Ce projet est le fruit d'une collaboration entre HYGEA et Proximus, à travers son réseau LoRa. Le tout est soutenu par le Centre de recherche de Multitel. Les dix bulles du projet pilote seront situées à Carnières, Ecaussinnes, Familleureux, Feluy, le Roeulx, Péronnes, Ressaix, Neufvilles, Manage et Gottignies.