Alors que dans le contexte de la crise sanitaire, les écoles sont au cœur de l'attention, les élèves de maternelles ont bien repris les cours ce lundi matin à l'Institut Saint-Ferdinand.

Pour rappel, la direction avait décidé de fermer ces sections par mesure de précaution mardi dernier. Plusieurs enfants présentaient des symptômes de saison, comme de la toux ou des écoulements nasaux. Pour éviter tout risque d'un foyer au sein de l'établissement, les élèves avaient donc été invités à rester à la maison jusqu'à ce lundi. Si les symptômes, fréquents à cette période de l'année surtout chez les jeunes enfants, disparaissaient au bout de quelques jours, le risque d'un cluster pourrait être écarté. La direction prévoyait de faire un nouvel état des lieux lundi matin. La menace semble écartée à présent.

"La rentrée s'est très bien déroulée", nous confie Kevin Urbain, l'un des directeurs de l'institut Saint-Ferdinand. "Il n'y a pas eu de nouveaux cas covid découverts. Nous touchons du bois. Les cours ont donc pu reprendre normalement."

Sans vouloir inquiéter les parents, la direction de l'école avait voulu miser sur la prudence alors qu'au cours des semaines précédents, le variant britannique sévissant sur nos terres, des foyers avaient été découverts dans des écoles. Plus de peur que de mal donc à Jemappes. Mais l'évolution de la crise sanitaire reste suivie de près dans l'enseignement où de nouvelles mesures doivent être adoptées.