Mons

Plusieurs raisons sont évoquées par la majorité

La décision est tombée dans le dossier « Aldi », plutôt polémique dans la commune de Jurbise. De nombreux riverains y étaient en effet formellement opposés. Un groupe Facebook « Non au projet Aldi à Jurbise » avait même été créé. Soulagement au moins temporaire pour les Jurbisiens : le collège vient de rendre un avis défavorable.

Après consultation de la population via l'enquête publique, l'analyse de différents critères et « une large réflexion », le collège communal rend un avis défavorable sur ce projet de construction d'un nouveau magasin en bordure de la route d'Ath. La majorité de Jaqueline Galant évoque plusieurs considérations pour justifier cette position.

Elle considère ainsi que la situation projetée est susceptible « de générer une augmentation des risques pour la sécurité des enfants fréquentant l'école voisine, de leurs parents et des enseignants, de provoquer un accroissement des risques pour la sécurité des usagers de la route d'Ath dans sa configuration et ses aménagements actuels suite à l'entrée et la sortie des clients dans le site concerné, et d'avoir une incidence dans l'implantation sur la fluidité du trafic de la route d'Ath et plus particulièrement aux alentours du carrefour de la route d'Ath et du Chemin du Prince. »

L'avis du collège communal n'est cependant qu'une étape dans le processus. C'est désormais la Région wallonne qui a la main.