Préserver notre environnement est un défi majeur auquel chacun doit s’atteler. Si les citoyens sont invités à redoubler d’efforts, les pouvoirs publics ne sont pas en reste. Dans les administrations notamment, de nouveaux réflexes sont adoptés et de nouvelles politiques sont développées. À Jurbise, le conseil communal vient de valider la candidature de la commune à nouvel appel à projets annuel.

"La commune est inscrite dans une démarche zéro déchet depuis déjà plusieurs années", commente Jacqueline Galant (Liste de la bourgmestre). "Dans nos écoles, nous encourageons par exemple l’utilisation de gourde et de boites à tartine et le compostage. Au niveau de l’administration, nous privilégions les bouteilles en verre et non en plastique, nous proposons des initiations au compostage et nous distribuons des poules. Mais nous souhaitons aller encore un pas plus loin dans notre démarche."

L’engagement de la commune dans le cadre de l’appel à projets doit notamment permettre la pose d’un diagnostic du territoire et la mise en place d’une éco-team. "Elle regroupera toutes les forces vives impliquées dans cette démarche, par exemple l’intercommunale Hygea", poursuit la bourgmestre. "Mais ce n’est pas tout. Il est également prévu d’élaborer un plan d’actions de prévention, la diffusion des bonnes pratiques développées au niveau communal et, à terme, une évaluation des effets des actions sur la production et la collecte des déchets."

Le conseil communal ayant validé la participation à l’appel à projets, la majorité va pouvoir mettre les bouchées doubles. "Il s’agit de choix politiques : les actions vont être mises en place avant d’obtenir un accord de la Région wallonne. Ce n’est qu’après présentation de nos actions que nous saurons si oui ou non elles sont soutenues." Il faudra donc mettre la main au portefeuille avant d’espérer un retour financier. Mais l’environnement en vaut plus que jamais la peine.