Les conclusions de l'étude des incidences environnementales relatives à la construction et à l'exploitation d'un nouveau four à Obourg (Mons) ont été détaillées le 4 mai aux citoyens des communes concernées, à savoir Mons, Soignies, Jurbise et Le Roeulx. L'étude, réalisée dans le cadre du projet "GO4ZERO", a démontré la haute valeur ajoutée sur le plan environnemental et la pertinence des choix technologiques opérés par Holcim Belgique.

Les solutions technologiques qui seront mises en œuvre par Holcim reposent sur le procédé de "voie sèche" au lieu de la "voie humide", l'oxycombustion pour la capture future du CO2, des mesures anti-bruit ainsi que des traitements des fumées. La réduction des émissions spécifiques de gaz à effet de serre représente une réduction de 28% du CO2 dès 2026 pour la seule usine d'Obourg, où l'ambition est d'atteindre la neutralité carbone avant 2030.

Holcim Belgique a lancé au cours de l'automne 2020 une étude de faisabilité détaillée pour remplacer ses fours à clinker en fin de vie et y pérenniser ses activités de production et ses services. Le site d'Obourg a été retenu pour accueillir les futures installations industrielles qui intègreront les technologies les plus avancées en matière de performances opérationnelles et environnementales.