Au total, l'hôtel compte 16 chambres.

L’hôtel Lido situé à la rue des Arbalestriers à Mons s’est livré à quelques modifications de taille. Un budget de 2,5 millions d’euros a été consacré à la création d’une toute nouvelle aile où 35 chambres ont été aménagées ainsi qu’une salle de conférence. Au total, l’hôtel quatre étoiles compte désormais 116 chambres réparties en deux catégories à savoir classique et boutique. Sur le plan tarifaire, au Lido, la fourchette varie de 60 à 200 euros par chambre.

Le projet a mis deux ans à sortir de terre. Le directeur-gérant, Christophe Therasse (également directeur de l’Ibis face à la gare de Mons) a présenté son extension hier matin à la presse. "Nous avions 73 chambres mais nous n’avions pas encore de meeting room. Le marché a très fort évolué à Mons. Nous avions un hôtel âgé de plus de vingt ans. Nous avions deux possibilités : rénover notre hôtel ou l’agrandir en lui donnant des projets différents. Nous avons choisi la seconde option pour développer un autre concept à notre offre existante."

Aujourd’hui, le Lido est un seul hôtel avec un double concept. "Grâce aux 35 chambres supplémentaires, nous avons augmenté notre fréquentation en 2016, même si elle n’est pas la hauteur des 25 % de l’année 2015." Et pourtant en 2015, l’hôtel n’était pas vraiment prêt à accueillir les visiteurs de la capitale européenne de la culture. "Nous avons eu terminé le 31 décembre 2015, nous n’avons donc pas pu profiter de Mons 2015. La mise en œuvre a été beaucoup plus longue que prévu. Et puis, il y a eu les attentats qui ont compliqué les réservations."

La nouvelle offre semble avoir déjà séduit cet été. "Après le SHAPE, notre clientèle la plus importante vient de Pairi Daiza. Durant les quatre mois de la saison, notre hôtel a très bien fonctionné avec un taux d’occupation s’élevant à 80 %." La possible construction d’un hôtel sur le site même du parc animalier suscite l’intérêt du groupe hôtelier Data mais pas encore de véritables inquiétudes.