Elle est la seule université belge francophone classée dans le top 100 mondial au niveau de son ouverture internationale.

Depuis plusieurs années, l’UMons participe au projet européen de classement des universités U- Multirank. Cette année 2020, ce classement mondial multicritère concerne 1.800 institutions de 92 pays. L’Université de Mons y obtient à nouveau des résultats particulièrement positifs au niveau des critères "recherche" (taux de citation, publications les plus citées…), "dimension internationale" (diplômes de doctorats internationaux, publications internationales) et "engagement régional" (diplômés de Master travaillant dans la région, publications conjointes régionales).

Pour la "Dimension internationale", l’UMons se classe même dans le top 100 mondial (Top Performing Universities). L’UMons est ainsi la seule université belge francophone représentée pour ce critère au côté de sa consœur flamande, l’Université d’Anvers. Au niveau national, l’UMONS fait partie des institutions ayant le plus d’indicateurs « très bons », avec les universités d’Anvers, de Bruxelles (VUB), de Gand et de Hasselt.

"Ces excellents résultats sont en lien direct avec les missions et objectifs prioritaires de l’UMONS, fixés dans sa note stratégique. Cette 51e place dans le classement international démontre sans équivoque que l’ancrage territorial de l’UMONS dans sa province peut parfaitement s’allier avec la reconnaissance de son rayonnement international", souligne Philippe Dubois, recteur.

Plus spécifiquement, plus 90% (28 sur 31) des indicateurs de l’UMons sont dans ou au-dessus de la moyenne internationale, dans le top 100 performers (Top Performing Universities) au niveau de la Dimension Internationale et dans le top 5 belge pour le nombre d’indicateurs très bons (score « A »). Des résultats dont l’Université montoise n’a donc pas à rougir, même si le travail devra se poursuivre sur certains critères.

En effet, trois indicateurs (taux de diplomation des étudiants en bachelier, revenus issus de la formation continue, programmes de master en langue étrangère) sont sous la moyenne. "Deux sont le reflet de caractéristiques de notre système éducatif. Ils font partie intégrante des préoccupations de l’UMONS : l'accompagnement et la remédiation des étudiants de bachelier et le développement de cursus en anglais. Quant à la valorisation financière de la formation continue, l'UMONS a fait le choix de favoriser l'accessibilité à tous les étudiants."

Pour rappel, U-Multirank en est à sa 7e édition et a été mis en place par l’Union européenne. Contrairement à d’autres classements, il est multiscore et classe les universités dans plusieurs domaines clés tels que la recherche, l’enseignement et l’apprentissage, la dimension internationale, le transfert de connaissances et l’engagement régional. Avec un total de plus de 30 indicateurs différents, ce classement permet une analyse fine des points forts de chacun des établissements évalués.