Mons

Ce samedi soir, 4 000 personnes sont attendues pour assister aux différents combats.

Une fois n'est pas coutume, la Mons.Arena va délaisser le basket-ball ce samedi soir. Pendant que les joueurs de Mons-Hainaut se déplaceront à Alost, la salle se transformera en véritable scène de show à l'américaine pour l'European Beatdown, le meilleur événement francophone de MMA (Mixed Martial Arts). Ambiance de folie, effets de lumière, combats prestigieux, tous les éléments d'une grande soirée de sport seront réunis dans l'arène de Jemappes.

Dès 17 heures, ce sont 12 combats de haut niveau, dont un féminin, qui s'enchaîneront sur le ring. Pour la deuxième fois dans l’histoire de l’European Beatdown, la ceinture des poids lourds sera mise en jeu. Deux titans, Quentin Domingos et Matteo Riccetti, s’affronteront ainsi pour l'obtenir. La ceinture des -84 kg sera aussi à conquérir dans le duel qui opposera le Suisse Kevin Ruart à l’Algérien Abdel Rhamane Driai, encore invaincu à ce jour.

Avec une fight card composée exclusivement de combattants de haut niveau provenant de Belgique, France, Italie, Russie, Hollande, Suisse, Albanie et Algérie, les organisateurs ont une nouvelle fois misé sur 12 combats au potentiel spectaculaire. "Nos champions locaux Mustafa Asmaoui, Gaetano Pirello, Miguel Baudour ainsi que les jumeaux Di Franco seront aussi de la partie", signalent les organisateurs.

Organisée pour la 7e fois, l’European Beatdown est devenu la plaque tournante du MMA pour les athlètes européens qui rêvent de visibilité et d’une carrière internationale. De nombreux champions ont par exemple signé dans des organisations comme le Bellator et l’UFC après avoir combattu à cet événement. "Pour les fans d’UFC sachez que Volkan Oezdmir, numéro 7 au classement mondial des poids mi-lourds, sera aussi de la partie et participera activement à l’événement."

Signalons aussi la présence de Jess Liaudin, pionnier francophone dans le MMA et ancien combattant de l’UFC, qui commentera les combats qui se disputeront devant près de 4 000 personnes. "Préparez-vous à vibrer aux sons des acclamations du public et rester bouche bée durant cette soirée riche en spectacle."

Les tickets classiques dans les tribunes nord et sud sont déjà épuisés tout comme les sièges VIP. Il reste toutefois encore quelques places ailleurs dans les tribunes de la Mons.Arena.