Dans un contexte assez particulier puisque la concurrence est rude.

"Le scolaire, c’est enfin notre affaire !" Voilà le message lancé par la librairie Scientia à quelques jours seulement de la rentrée scolaire. L’établissement a pignon sur rue en région montoise et pourtant, garder une place dans le cœur des élèves, de leurs parents et des professeurs n’est pas chose aisée alors que de nombreuses plateformes d’achat en ligne existent et que certaines écoles se tournent vers d’autres solutions.

"Le marché scolaire est en pleine mutation depuis quelques années déjà. C’est initialement un marché très particulier car les marges pour les librairies sont extrêmement faibles. Mais certains profitent de la période de la rentrée pour proposer des conditions commerciales plus séduisantes, ce qui n’est possible que parce qu’ils n’ont pas de loyer, de personnel, de congés payés, de primes de fin d’année à payer", explique Marco Lamberti, gérant de la librairie montoise.

La concurrence est rude dans le milieu. "C’est d’autant plus difficile que les éditeurs vendent aussi directement, et que l’on entre donc en concurrence avec eux. De notre côté, on tente de se battre avec nos propres armes : une qualité de service, des conseils, une possibilité de consulter les ouvrages,… Ce n’est pas sur les ouvrages scolaires que l’on mise mais ça reste malgré important pour nous."

Heureusement, depuis quelques temps, les commerçants indépendants peuvent compter sur le soutien de quelques clients attachés à l’aspect local. "Certains y sont en effet plus sensibles et préfèrent miser sur le circuit-court, venir chez nous plutôt que de commander en ligne. On a probablement récupéré quelques clients que nous avions perdus à un moment donné grâce à cette dynamique, même si cela reste à l’appréciation de chacun."

Notons encore que Scientia propose à la consultation tous les ouvrages scolaires et que des commandes peuvent être transmises et préparées par le personnel via info@librairiescientia.be.