Les faits remontent au 1er février 2021, vers 13h55. Un jeune stagiaire de Bpost s'affaire à la livraison de colis dans la région de Mons. Alors qu'il roule vers sa prochaine destination, une personne attire son attention à la Chaussée de Roeulx, face à l’arrêt de bus Charbonnage de la ligne 82 Mons-Trazegnies. L'individu se trouve sur le trottoir, et demande à l'agent de le rejoindre. Ce dernier quitte la camionnette pour aller à la rencontre de l'homme. L'individu s'approche du jeune postier qui ne se doute alors de rien. Un marteau à la main, l'agresseur assène un violent coup sur le crâne du jeune homme. " La victime perd immédiatement connaissance et s’effondre au sol", décrit la police fédérale dans un avis de recherche. " Lorsque la victime revient à lui, l’auteur est penché sur lui et lui porte des coups de marteau sur la tête et des coups de pieds dans le dos."

 

Le stagiaire, lourdement blessé, parvient tant bien que mal à s'éloigner de son agresseur. Il fuit en empruntant la rue du Bois Dormant. Malheureusement, cette petite allée est sans issue, le piégeant alors que l’auteur le poursuit. "La victime se cache mais son agresseur le cherche et finit par le retrouver", précise la police fédérale. 'Il se rue une nouvelle fois vers le jeune homme et tente à nouveau de lui porter des coups de marteau au visage." Face à cet acharnement inouï, le postier se défend comme il peut en mordant l’auteur à la main gauche pour se défaire de son étreinte. L'agent Bpost profite alors de ce moment pour retourner vers son véhicule et prendre la fuite.

Selon nos informations, la victime avait été conduite à l'hôpital, et est désormais hors de danger. Quant à l'auteur de l'agression, un portrait robot a pu être dressé grâce aux descriptions du jeune stagiaire. D'après la police, l’auteur est âgé de 25 à 30 ans. Il mesure environ 1m80 et est de corpulence mince. L'homme a les cheveux foncés et une barbe naissante. Au moment des faits, il portait un pantalon de training noir, une veste de sport et des tongs. Des caméras ont également réussi à capturer quelques moments des faits. Vous pouvez les retrouver dans l'avis de recherche publié par la police.

Si vous reconnaissez cet individu, ou si vous possédez des informations concernant l'agression, vous pouvez transmettre vos témoignages exclusivement via la ligne gratuite 0800/30 300 ou par mail à l'adresse avisderecherche@police.belgium.eu.