Mons Après trois mois de travail, la rue est devenue une véritable attraction du piétonnier.