Dérapage ou happening ? Il y avait de l’animation chez I Cook…

Le restaurant I Cook de Jean-Philippe Watteyne est traditionnellement fermé le dimanche. Et pourtant, il y avait de l’animation hier soir au sein de l’établissement situé en face du Waux-Hall à Mons.

Le restaurant était bondé en effet, et la musique pulsait, toutes basses dehors. Le maître des lieux semblait en outre particulièrement remonté. On a pu le voir faire valser des verres par-dessus le bar, s’envoyer un ballon de rouge cul sec et même se renverser une bouteille sur la tête. L’ancien candidat de Top Chef aurait-il pété les plombs ?

Au sein du restaurant, les autres convives n’étaient guère plus mesurés. L’épouse du chef dansait debout sur une table tout en brisant des assiettes. Un graffer a laissé un tag dégoulinant sur la magnifique cave à vin vitrée qui est nichée au cœur de l’établissement. Alors que la vaisselle valsait dans tous les sens et que les convives ne se gênaient pas pour malmener les lieux, Jean-Phi se laissait porter par la liesse.

La soirée est manifestement partie en vrille. À moins que le chef mijote une surprise et que cet apparent dérapage soit parfaitement contrôlé. Car la scène, particulièrement insolite, a été captée par David Jeanmotte. Le relookeur montois était justement de passage au restaurant où il comptait fêter la Saint-Valentin avec son amoureux. Interloqué par ce qui se passait à l’intérieur d’I Cook, David Jeanmotte n’a pas hésité à sortir son téléphone pour réaliser un Facebook Live. Il en est resté bouche bée.

Interrogé sur la mouche qui aurait bien pu le piquer, Jean-Phi n’a pas souhaité faire de commentaires. Mais il nous promet une surprise dans les prochains jours.

Voilà dix ans que le restaurant I Cook a ouvert ses portes à Mons et trois ans qu’il est installé en face du Waux-Hall. Depuis, Jean-Phi multiplie les projets. Manifestement, quelque chose de nouveau est en préparation, mais le chef garde le mystère complet pour le moment.