Le Festival international du Film de Mons lève un joli coin de voile sur sa 35e édition.

Le Festival international du Film de Mons revient du 6 au 13 mars et lève un joli coin de voile sur cette 35e édition en annonçant le président du jury international. C’est Richard Anconina qui aura cette année la lourde tâche d’animer les débats sur la sélection officielle.

Richard Anconina est évidemment connu du grand public pour son rôle d’Eddie Vuibert dans la Vérité si je mens, trilogie qui a attiré au total quelque 17 millions de spectateurs. On l’a aussi vu dans d’autres gros succès de comédies françaises tels que Camping 2 ou Stars 80. Ce qui vaut à l’acteur français un sacré capital sympathie auprès du grand public.

Mais la carrière de Richard Anconina n’est pas cantonnée aux comédies. Depuis ses débuts dans Le Bar du téléphone où il s’imposait face au trio Montand-Deneuve-Depardieu jusqu’au dernier drame de Xavier Duringer, Un Mauvais garçon, Richard Anconina n’a cessé démontrer toute l’étendue de ses talents. Véritable acteur caméléon, on l’a vu donner la réplique à Coluche dans Tchao Pantin, pour lequel il décrochera à la fois le César du Meilleur acteur dans un second rôle et le César du Meilleur espoir masculin. Anconina a aussi été avocat du "milieu" et pourtant ami de l’inspecteur Depardieu dans le Police de Pialat, il a tenu tête dans un face-à-face mémorable à Belmondo dans Itinéraire d’un enfant gâté ou a encore joué les flics protecteurs dans Le Petit criminel de Jacques Doillon.

En plus de 40 ans de carrière, Richard Anconina s’est offert une filmographie particulièrement riche. En plein renouveau, le FIFM s’offre quant à lui un président de jury à la fois connu du grand public et reconnu pour son talent. Voilà qui annonce une belle édition. D’autant plus que les organisateurs nous glissent que d’autres personnalités appréciées et saluées composeront également les rangs du jury 2020.

Notons qu’une première salve de films est déjà envoyée. On retrouvera notamment sur les écrans du festival le Merveilles à Montfermeille de Jeanne Balibar avec Emmanuelle Béart et Ramzy Bédia. Ou encore Chicaruotes du Mexicain Gael Garcia Bernal, connu notamment pour avoir campé le rôle du jeune Che Guevara dans Carnets de voyage.

Une première conférence en images est aussi annoncée. Elle devrait ravir plus d’un cinéphile digne de ce nom puisqu’elle sera consacrée à l’œuvre de Quentin Tarantino et plus particulièrement à ses rôles féminins qui ont marqué l’histoire du septième art.

Pour rappel, les kits du festival sont déjà disponibles en prévente. Pour 30 euros, ils offrent un accès à tous les films de la programmation du Festival à Imagix Mons et à l’Auditorium Abel Dubois. Ces kits sont en série limitée et incluent des offres et des cadeaux des partenaires du Festival.