Après un mois de mai particulièrement pourri, l'été s'annonce pour de bon en Belgique. Et la température grimpe dans les thermomètres. Comme chaque année, la Ville de Mons déclenche son plan canicule. Une attention particulière est ainsi portée aux personnes isolées et aux sans-abris qui pourraient souffrir des fortes chaleurs.

"Dans le cadre du dispositif de veille mis en place en avril 2020 et en cas de déclenchement du Plan Canicule, les équipes du Département Cohésion Sociale réactiveront un contact téléphonique régulier avec les citoyens inscrits dans le registre communal des personnes isolées. Il y a actuellement 600 personnes inscrites dans ce registre. Les inscriptions sont toujours possibles et j'encourage vivement les personnes de 75 ans et plus ainsi que les personnes isolées à s'inscrire. Lors de jours de forte chaleur, il est primordial d’être attentif aux plus isolés afin d’éviter des situations parfois dramatiques", indique Nicolas Martin, bourgmestre de la Ville de Mons.

Et pour soutenir les personnes à risque, chacun peut avoir un rôle à jouer. "La canicule est une période délicate. Prendre le temps de contacter chaque personne, leur rappeler les mesures à mettre en place, c’est éviter d’éventuels accidents", ajoute Marie Meunier, présidente du CPAS de la Ville de Mons.

Un prospectus reprenant l’ensemble des recommandations a par ailleurs été envoyé aux habitants inscrits sur le listing. "Au-delà de prodiguer des conseils, il s’agit aussi et surtout de s’assurer que nos seniors sont en sécurité. Si la personne ne répond pas au bout de deux ou trois appels, on contacte un proche ou nous nous rendons au domicile", précise Marie Meunier.

Le dispositif de veille est accessible aux 75 ans et plus ainsi qu'aux personnes isolées. Pour s'inscrire ou inscrire un proche, il suffit de compléter le formulaire téléchargeable sur www.cpas.mons.be et de le renvoyer par mail à l’adresse dispositifdeveille@cpas.mons.be ou par courrier : Plan de Cohésion Sociale du CPAS de la Ville de Mons, rue de Bouzanton 1 à 7000 Mons. Il est également possible d'obtenir plus de renseignements en appelant le 065/88.22.25.

En cas de forte chaleur, le public marginalisé est aussi particulièrement à risque. Certaines personnes n’ont pas le réflexe de boire suffisamment d’eau ou de se protéger du soleil. Le danger de déshydratation est important. "Une grande attention sera également portée aux sans-abris. Les maraudes seront fortement augmentées. Nos équipes distribueront de l’eau en suffisance et sensibiliseront sur les mesures préventives à prendre. Nous ferons aussi en sorte de diriger les personnes vers nos structures d’accueil où ils pourront bénéficier d’ombre, d’un peu d’air et de douches pour se rafraîchir", conclut Marie Meunier.