Des aides allant de 100 à 400 euros pour encourager l'usage des petites reines dans la Cité du Doudou.

Le confinement et les conditions estivales qui l'accompagnaient ont poussé de plus en plus de personnes à enfourcher leur vélo pour profiter de leur temps libre et des rues désertées par les voitures.

Alors que le déconfinement se met en place et que l'activité reprend un cours normal, le vélo semble continuer à surfer sur la vague. À Mons, les autorités communales soulignent en effet que l'engouement pour les deux roues est toujours là, signe que le vélo a encore de beaux jours devant lui alors que les Montois se déplacent pour conduire les enfants à l'école, pour travailler, pour se promener ou pour aller boire un verre avec des amis en terrasse. Pour confirmer cette tendance propice à la petite reine, la Ville de Mons a donc décidé d'offrir des primes pour l'achat de vélos.

À partir du 1er juillet, chaque citoyen pourra solliciter cette prime couvrant 20% du prix d'achat, avec des plafonds répartis en fonction du type d'engin: 100 euros pour un vélo classique, une trottinette électrique ou une gyroroue; 200 euros pour un vélo à assistance électrique, un kit d’adaptation électrique pour vélo, ou un vélo pliable; 400 euros pour un vélo cargo. Rappelons que la Ville offre déjà une prime de 20 euros pour l'achat d'un cadenas à vélo. Des box seront par ailleurs bientôt installées dans plusieurs endroits de la ville pour permettre à ceux qui manquent de place de ranger leur vélo à l'abri. 

Avec le soutien du collège, l’échevine de la Mobilité entend encourager la pratique du vélo. "Plus de vélos dans nos rues, c’est plus de place pour les piétons, moins de voitures et donc moins d’embouteillages pour ceux qui ne peuvent se déplacer autrement. Le vélo reste également une chouette façon de découvrir ou redécouvrir notre région cet été. À travers cette prime, nous aimerions que les Montois s’essayent à une autre mobilité", conclut Charlotte De Jaer.