Mons

Le bourgmestre va rencontrer le gérant et le propriétaire de la supérette.

La fermeture d'un magasin de proximité dans les petits villages est toujours un coup dur, tant les alternatives sont peu nombreuses. Aussi, le tomber de rideau annoncé sur le Spar d'Obourg a créé l'émoi dans le village montois. Si bien que la Ville de Mons a décidé de monter au créneau.

Le bourgmestre a ainsi prévu de rencontrer le propriétaire et le gérant du magasin. "Deux aspects doivent être analysés : d’une part, le rôle de la maison mère dans cette décision, alors que le magasin pourrait s’avérer rentable s’il était géré de manière autonome, et d’autre part, le fait que le nouveau Collège planche depuis plusieurs mois sur un dispositif original et unique en Wallonie d’aide aux commerces de proximité", indique la Ville de Mons. "Celui-ci visera à aider les villages du Grand Mons, sur le modèle du fonds d’impulsion initié avec succès dans le centre-ville."

La Ville de Mons souligne ainsi le rôle essentiel que jouent les petits commerces de proximité dans les villages, tant du point de vue économique que social. "Une analyse sera d'ailleurs réalisée sur les principaux villages du Grand Mons afin de favoriser l’implantation de nouveaux commerces de proximité avec le soutien de la Ville, ce qui constituera un outil novateur en Wallonie", conclut la Ville de Mons.