Il est placé sous mandat d'arrêt depuis novembre 2017 suite à un dossier de type home invasion, vol à mains armées et trafic de stupéfiants

Dans le cadre d’un dossier d’association de malfaiteurs, active en 2016 et 2017 dans la commission de vols avec violence type home invasion, vol à mains armées et trafic de stupéfiants, une vaste opération policière a été réalisée, le vendredi 26 janvier, par la Police Judiciaire Fédérale de Mons-Tournai sous la direction de la juge d’instruction montoise Laloux.

Cette opération fait suite à l’arrestation et au placement sous mandat d’arrêt en novembre 2017 de Farid Hakimi, boxeur professionnel bien connu dans le borinage. "Sept personnes sont actuellement placées sous mandat d’arrêt dans le cadre de cette affaire. Un dossier connexe a permis la mise au jour dans le bois de Colfontaine d’une cache dans laquelle au moins un arme à feu et des munitions ont été retrouvées", a indiqué le parquet de Mons.

L’enquête se poursuit activement et concerne notamment l’agression du gérant du Buddha rouge et de l’Happy Jack ainsi que l’attaque d’un restaurateur montois.