Le comité de concertation qui vient de se dérouler ce 4 mars résonne comme celui de la libération. Le Covid Safe Ticket disparait, tous comme les jauges dans les salles de spectacles, les limitations pour les rassemblements en extérieur et l'obligation du port du masque dans la plupart des endroits.

Le code jaune, c'est aussi la possibilité d'organiser des manifestations folkloriques de masse. A Mons, cela donne-t-il pour autant le feu vert pour l'organisation du Doudou et de la Cavalcade de Jemappes? Oui, vient d'annoncer la Ville de Mons. L’édition 2022 de la Cavalcade de Jemappes et du Doudou auront bel et bien lieu. "Les autorités montoises ont estimé que plus rien n’entravait la tenue de deux des évènements les plus populaires de son calendrier festif", indique la Ville, qui se prépare depuis quelques semaines à l'organisation de ces deux événements avec les acteurs concernés. "Nous avons toujours avancé depuis le début dans l'organisation de ces événements comme s'ils auraient lieu."

Des réunions ont eu lieu avec les sociétés de gilles et le comité Carnavalcade, tandis que la cellule Lumeçon a pris toutes ses dispositions pour l'organistation du Doudou.

La cavalcade de Jemappes se déroulera donc du 16 au 18 avril. Le Doudou aura lieu le 12 juin. Seule la Ducasse de Messines manquera à l'agenda festif. "En ce qui concerne Messines, qui nécessite évidemment une longue préparation préalable, nous rappelons que c’est une organisation indépendante de la Ville et même si nous la soutenons, le comité organisateur a fait le choix de ne pas tenir l’évènement cette année", précise la Ville. La décision avait été prise en janvier dernier.

Toutes ces festivités avaient été annulées tant en 2020 qu'en 2021.