Mons

Alors que la construction est lancée, le subside de la ministre Greoli a été bloqué.

Le subside promis par la ministre Greoli pour la Bonne Maison de Bouzanton marquerait-il la fin des hostilités avec la Cité du Doudou? Il y a quelques mois en effet, les autorités communales se disaient victimes d'un bashing du gouvernement wallon et plus particulièrement de la ministre Greoli. Parmi les pièces à conviction exposées, il y avait ce subside pour la crèche de Bouzanton. Alors que la construction est lancée, la ministre Greoli avait bloqué le subside de 1,2 million d'euros promis au CPAS de Mons, estimant qu'il y avait eu un vice de procédure dans l'attribution du marché.

Une décision que le CPAS conteste vivement. Par un recours classique, auprès de l'administration wallonne. Mais aussi en déposant plainte au tribunal civil, ce qui est exceptionnel. En septembre, le CPAS de Mons aura l'occasion de défendre son dossier et de faire valoir ses arguments devant l'administration wallonne. S'il obtient gain de cause, il laissera tomber la plainte au civil. Reste à voir si les violons s'accordent d'ici là, histoire aussi de prémunir de ce genre de mésaventures le subside promis pour la maison de repos. Alors que le PS devrait logiquement réintégrer le gouvernement wallon, les autorités montoises peuvent espérer de meilleures suites.