La glacière de Jemappes va pouvoir s'offrir un coup de frais. Le collège communal a en effet débloqué une enveloppe de 105.000 euros pour rénover cet emblématique bâtiment qui trône au cœur du parc communal de Jemappes.

"C'est une double décision qu'a pris le collège", détaille le bourgmestre Nicolas Martin. "Au départ, la rénovation de cet élément patrimonial important était comprise dans le budget de la Perspective de Développement Urbain, la PDU, dont un montant de 250.000 euros est prévu pour réhabiliter le parc de Jemappes. Mais nous avons décidé d'investir sur nos fonds propres pour la glacière, sans entamer ainsi l'enveloppe prévue pour le parc. Autrement dit, nous venons grossir le budget global prévu pour la réhabilitation du parc. Cette décision s'inscrit dans notre volonté d'investir dans tous les villages du Grand Mons, en particulier dans le parc de Jemappes."

Pour rénover la glacière, la Ville de Mons pourra compter sur un coup de pouce de l'Agence wallonne du Patrimoine (AWAP). "Nous sommes en contact avec l'agence pour convenir des modalités de rénovation de la glacière", précise Stéphane Bernard, échevin des Travaux. "Même si la glacière n'est pas classée, c'est un élément important de notre patrimoine et nous voulons procéder avec méthode. À titre d'exemple, nous pensions remplacer une partie des charpentes qui est fort endommagée. Mais l'AWAP nous a recommandé de les rénover et nous allons suivre leur avis."

L'AWAP apporte son expertise, mais aussi un coup de pouce financier avec un subside de 15.000 euros. Le dossier va être bouclé côté montois avant d'être renvoyé à l'AWAP pour un avis définitif. "C'est une procédure un peu plus longue. Lorsque nous aurons le retour de l'AWAP, nous pourrons ouvrir les offres. Ce qui veut dire concrètement que les travaux devraient être lancés en 2022", ajoute Stéphane Bernard.

D'autres travaux importants sont prévus dans le parc de Jemappes à travers la PDU: le parking et la terrasse du bâtiment principal vont passer au bistouri, des aménagements seront réalisés dans le parc et la roseraie va également s'offrir un coup de jeune. Ces travaux seront étalés dans le temps, mais pour le lifting de la terrasse, le coup d'envoi devrait être donné dès le mois prochain.