L’ambiance devrait bientôt changer quelque peu au Lotto Mons Expo. Pour l’heure, c’est le centre de vaccination qui y a pris ses quartiers. Mais en octobre, le hall d’exposition prévoit d’accueillir la Mons Tatoo Convention puis le Salon Erotix.

Difficile de prédire exactement quand la campagne de vaccination va prendre fin. En revanche, de la place va être libérée pour permettre au Lotto Mons Expo d’accueillir à nouveau de grands événements. "Il est prévu qu’à partir du 10 juillet, la vaccination revienne dans le hall A avec 10 lignes. C’est un espace de 2.000 m2. Les autres activités pourront être organisées dans les parties B et C, sur une surface de 7.000 m2", explique Hugo Schryers, gestionnaire du Lotto Mons Expo. "Le centre de vaccination s’était étendu pour donner un coup de fouet à la campagne. Il fallait vacciner rapidement un maximum de personnes avant les vacances. Mais il va pouvoir revenir à sa configuration initiale dès le 10 juillet."

Le Lotto Mons Expo a particulièrement souffert des mesures de confinement, tous les grands événements tombant à l’eau. Le site avait à peine profité d’une parenthèse estivale l’année dernière. Mais elle fut de courte durée avant que la seconde vague ne vienne jouer les trouble-fêtes. Le dernier grand événement qui y avait été organisé nous renvoie au mois d’octobre, avec une exposition sur les dinosaures. Dans un autre registre, le Lotto Mons Expo avait aussi accueilli le procès Hakimi-Pauwels. Puis en mars, c’est le centre de vaccination qui s’y est installé. De quoi offrir une bouffée d’oxygène au responsable du site, durement impacté par le confinement.

"On ne va pas le cacher, ça nous a permis de mettre un peu de beurre dans les épinards, car tous les événements étaient annulés", poursuit Hugo Schryers. "Mais c’était aussi assez logique qu’on accueille le centre de vaccination. Nous avions tout ce dont ils avaient besoin pour mettre les choses en place. Et aujourd’hui, il n’y a sans doute plus grand monde qui ne connaît pas le Lotto Mons Expo !"

Si le centre de vaccination a permis de desserrer l’étau autour du Lotto Mons Expo, le responsable du site a de son côté pu partager son expérience en matière de logistique. Et au bout du compte, l’opération se révèle "win-win" tant les retours des Montois sur l’organisation du centre de vaccination sont positifs. Mais comme tout le monde, Hugo Schryers aspire à pouvoir reprendre des activités normales.

"Notre business premier, c’est l’organisation d’événements. Dans le secteur, tout le monde est content de pouvoir reprendre. Le temps est devenu long. Évidemment, c’est toujours la même chose, ce n’est pas parce que les autorités disent que l’on peut reprendre nos activités le 1er qu’il va y avoir des événements du jour au lendemain. Ça ne se prépare pas en deux semaines. Nous allons voir comment ça se passe à la rentrée avec le retour des vacances, mais j’ai bon espoir que les activités reprennent convenablement dès septembre", conclut le responsable du Lotto Mons Expo.