Ils se nomment Illaria Scaletta et Yannis Blondeel. Grands amateurs de gin mais aussi amoureux inconditionnels de la Ducasse de Mons, ces deux Montois ont décidé de distiller leurs deux passions pour créer un produit unique : le Lumeçon. Un nom emprunté au traditionnel combat du dimanche du Doudou entre le dragon et Saint-Georges et qui se traduit tant sur l'étiquette que lors de la dégustation.

Dans ce gin qui titre à 40% d'alcool, les arômes de basilic, tomate, cardamone, romarin et baie de genévrier se livrent une véritable bataille en bouche. "Ce gin a été distillé dans la pure tradition des London Dry", explique Yannis. "Tous les produits sont donc distillés et naturels. Notre recette a été établie en collaboration avec la Distillerie Dr. Clyde (Ndlr : en province de Liège). Nous voulions travailler avec cette distillerie spécialisée dans les London Dry."

Les bouteilles et le gin sont en cours de production et la sortie est prévue dans le courant de la deuxième quinzaine de janvier. "C'est le premier gin montois", se réjouit Yannis. "Beaucoup d'autres gins sortent en ce moment mais nous avions ce projet en tête depuis longtemps. Cela fait plus d'un an que nous voulions le mener à bien et le confinement de mars/avril nous a permis d'accélerer les choses car nous avons eu le temps de travailler dessus."

Le premier batch de 300 bouteilles (39 euros/pièce) sera proposé en livraison gratuite et il est possible de précommander sa bouteille (via info@ginmontois.be). "D'autres bouteilles seront produites par la suite. En attendant, nous travaillons déjà sur une nouvelle recette pour proposer un gin plus fruité. Par la suite, nous aimerions aussi sorti un rhum."

© DR