Mons La police et le parquet de Mons étaient à la recherche depuis vendredi d'un homme considéré comme dangereux, écrit Het Laatste Nieuws ce jeudi matin. Contacté par nos soins, le parquet de Mons calme le jeu.

Les services de police étaient mobilisés depuis bientôt une semaine pour retrouver Jérôme A., un suspect âgé de 31 ans. C'est un interrogatoire mené vendredi -avec un personne dont l'identité n'a pas été divulguée- qui a accéléré les recherches. "L'analyse des informations a montré qu'il y avait une chance réelle que Jérôme A., qui est dangereux et pourrait être armé, envisage de s'attaquer à des policiers ou des militaires en patrouille. Il aurait dans l'idée d'ensuite mourir sous les balles des forces de l'ordre", indique une source à HLN.

Le quotidien flamand précise que les motivations exactes du suspect ne sont pas claires. Il est connu pour coups et blessures, des faits de drogue et pour une affaire diffamation.

"Cela date de la semaine dernière"

Nous avons cependant contacté le parquet de Mons qui nous a signalé que "ce n'est pas nouveau. Cela date de la semaine dernière". De plus, "l'homme a été retrouvé à son domicile dans le Borinage. Il a été interpellé mais il ne se cachait pas. Il a été entendu mais aucune mesure n'a été prise par rapport à lui. Les soupçons n'ont pas été vérifiés."

Il s'agirait en fait d'une personne déficiente mentale et qui ne représenterait, selon le parquet, en réalité, aucun danger. Het Laatste Nieuws semble donc s'être un peu précipité concernant cette histoire.