Mons

Antoine Hénaut et son groupe seront au centre culturel, ce samedi à 20 h

DOUR Antoine Hénaut, c’est lui qui a lancé le concours Quelqu’un de bien il y a de ça quelques mois. C’est également lui qui partait avec son groupe s’incruster dans le salon des gens, le temps d’un showcase privé.

Cette fois, les rôles seront inversés le temps d’un concert unique au centre culturel de Dour. C’est au public de se déplacer pour écouter les premiers morceaux de son prochain album. Antoine Hénaut, accompagné de ses musiciens, investira la scène.

Mais Antoine Hénaut, ce n’est pas une seule personne, c’est tout un groupe. Max, le guitariste; François, le batteur; et David, à la basse, forment cette jeune formation qui vient de signer sous le label de Suarez, 30 février/PIAS. C’est grâce à son morceau Quelqu’un de bien que le groupe a pu faire ses premiers pas sur la scène du Botanique. Mais ce n’est pas tout, ils ont également saisi l’opportunité de chauffer les planches du groupe Suarez.

L’art de la scène n’a pas de secret pour lui, n’oublions pas que c’est dans le monde du spectacle qu’il a fait ses premières armes. D’abord, en accompagnant des spectacles de cirque à la guitare, ensuite en créant son propre groupe, Sonotone.

Touche-à-tout, autodidacte, il est particulièrement inspiré quand il s’agit d’écriture. Dans ses morceaux, il raconte les petits travers du quotidien à la fois tristes et joyeux. Il jongle avec les mots de la langue française en n’oubliant pas de lâcher quelques vérités avec humour et une bonne dose d’ironie.

L’album, qui est toujours en préparation, ne devrait plus tarder à se montrer au grand jour.

En première partie de ce concert, Coco Royal viendra chauffer la salle à son acolyte Antoine Hénaut, habitué des premières. C’est un autre Antoine qui s’installera seul sur la scène douroise. Il s’agit du fondateur et leader du groupe Coco Royal , Antoine Chance.

Pour ceux qui n’auraient pas encore de places, le Mon Dour lance aussi un concours pour remporter deux fois deux places de concert sur son site Internet, n’hésitez donc pas à tenter votre chance jusqu’au 15 mars…



© La Dernière Heure 2012