On passe de deux partenaires à quatre.

Nous vous l’annoncions dans nos colonnes fin janvier : d’ici le mois de mai prochain, la construction du nouveau centre de tri des emballages ménagers PMC « élargi » Valodec sera lancée au sein du zoning Ghlin-Baudour. Le partenariat public-privé, d’abord conclu entre l’intercommunale IDEA et Suez, s’élargit et intègre désormais l’intercommunale Ipalle et le groupe Vanheede.

Afin de faire fonctionner le nouvel outil industriel de manière optimale, Valodec avait lancé en 2018 un appel à candidatures en vue d’élargir l’apport de PMC. Deux sociétés avaient rapidement confirmé leur intérêt pour prendre part à cet ambitieux projet, soit l’Intercommunale IPALLE avec l’ensemble des tonnages de PMC élargi collectés sur les 23 communes de Wallonie picarde et les 7 communes du Sud-Hainaut, ainsi que l’entreprise Vanheede, acteur privé spécialisé dans la collecte et le traitement de déchets.

Les 4 partenaires ont officialisé début février leur participation au sein de la SA Valodec, avec comme objectif le développement d’un nouveau centre de tri des PMC élargis. Ce partenariat élargi permet d’offrir une solution de tri puis de recyclage à davantage d’emballages ménagers, sur une zone géographique plus vaste. Le centre de tri Valodec, opérationnel au 2ème trimestre 2021, sera innovant et évolutif car capable de s’adapter à l’extension des consignes de tri.

L’outil industriel pourra trier de nouveaux types de plastiques, tout en continuant à trier les flux PMC habituels. "Le groupe SUEZ bénéficie d’une expérience européenne sur ce type de tri élargi", précise Philippe Tychon, General Manager de SUEZ Recycling and Recovery en Belgique. "Afin de garantir le niveau de qualité attendu, les dernières innovations techniques y seront installées – tri optiques, séparateurs aérauliques et balistiques - notamment pour trier les films et les barquettes plastiques. Nous envisageons également à terme de trier les plastiques noirs (par exemple barquettes de champignons), ce qui serait une première en Belgique."

Le site d’environ 3 hectares, retenu pour la mise en œuvre de ce projet est situé sur le territoire du Coeur du Hainaut au sein du parc d’activités économiques de Ghlin-Baudour Nord, particulièrement destiné aux activités à caractère industriel. "Ce projet industriel innovant, porté dans le cadre d’un partenariat public-privé fort, vise à pérenniser les activités existantes de Valodec tout en les développant", explique Jacques Gobert, Président d’IDEA. "En tant qu’acteur public, il est essentiel pour nous de développer des projets performants d’un point de vue environnemental et économiquement efficients."

En termes d’emplois, le projet, tel que défini à ce jour et pour fonctionner de manière optimale, nécessite le recours à 43 collaborateurs. Aussi, non seulement le nombre d’emplois actuels devrait être consolidé mais de nouveaux emplois seront également créés (environ 20 emplois supplémentaires), sans compter les emplois indirects nécessaires pour la maintenance et l’entretien de la nouvelle installation.

Le nouveau centre de tri devrait être opérationnel dans le courant du deuxième trimestre 2021.