Les organisateurs avaient bon espoir de le reporter à l'automne prochain.

L’organisation avait une lueur d’espoir mais celle-ci s’est finalement éteinte. Ce jeudi en soirée, les organisateurs du semi-marathon de Mons ont annoncé que l’événement n’aurait finalement pas lieu cette année, crise sanitaire oblige. Jusqu’ici, tous avaient nourri l’espoir qu’un report soit possible à l’automne prochain, entre la fin du mois de septembre et la mi-octobre. Il n’en sera finalement rien.

"Malgré la situation en nette amélioration partout en Europe, nous devons nous résigner à reporter la course en 2021", confirment-ils. "A ce jour, les autorités sont malheureusement dans l’incapacité de se positionner sur la tenue ou non des événements et dans quelles conditions ceux-ci pourraient avoir lieu. Ce manque de visibilité à long terme a obligé plusieurs organisations dans le monde à prendre la décision de reporter. C’est le cœur gros que nous prenons cette décision."

Pour le comité, il n’était pas question de prendre le moindre risque. "Nous nous devons d’être solidaires avec les autres organisations mais surtout ne pas mettre en péril la santé des coureurs, bénévoles, spectateurs et partenaires. Nous souhaitons également que ce troisième semi-marathon de Mons soit un moment de retrouvailles et de fête sans ombres au tableau." Le rendez-vous est donc d’ores et déjà donné en 2021, de même que pour la participation au Télévie.

Cette troisième édition aurait dû être un rendez-vous marquant pour tous les sportifs. Plus de 2200 personnes s’étaient en effet déjà inscrites. Les inscriptions resteront évidemment valables pour la prochaine édition, sans que ceux-ci n’aient à confirmer leur participation. Si la date ne convenait pas ou si certains souhaitent être remboursés, un remboursement partiel pourra être demandé à partir du mois de janvier.

La date exacte de l’édition 2021 ne peut évidemment, à ce stade, pas encore être annoncée.