C'est une page qui se tourne à Nimy. Présente depuis sa création en 1876 à la rue Gérard, l'usine Lebrun va prochainement déménager et s'installer à Frameries, annonce ce mardi sa direction. Il s'agissait de la dernière usine implantée à Nimy, après le départ de sa voisine Chimiderouil il y a quelques années.

"Trouvant dans le site Lock’O à Frameries les infrastructures adéquates à son évolution, la société Lebrun y intègrera début 2022 l’ensemble des activités nécessaires à la conduite de ses opérations, ses services administratifs et financiers, son bureau d’études, ses opérations logistiques et d’assemblage", indique-t-elle dans un communiqué.

L’actuelle implantation, "héritage d’un passé riche et assumé, ne correspondait plus au besoin de travailler « en plateaux » avec de nombreuses disciplines et expertises imbriquées", justifie la direction, qui recherchait un emplacement qui lui permettait de réunir dans un même espace l’ensemble de ses ingénieurs et cadres.

Un autre problème lié à l'implantation historique était épisodiquement soulevé: l'accessibilité et la mobilité autour du site. Lebrun est aujourd'hui enclavée dans une zone d'habitat aux voiries étroites. La multiplication des voitures et les poids lourds sans cesse plus grands ont rendu la cohabitation compliquée au fil des ans.

Les dirigeants ont donc trouvé leur bonheur à Frameries, sur le site Lock'O, l'ancien site Doosan reconverti partiellement en garde-meubles. "L’ancien site minier historique du Grand Trait de Frameries a été un coup de cœur" qui permettra à l'entreprise "d’accueillir ses clients internationaux dans un cadre de caractère." Le déménagement sur ce site permet aussi de maintenir 80 emplois dans le bassin du grand Mons, d'y conserver un savoir-faire centenaire et de résoudre le problème d'accessibilité et de cohabitation avec les riverains. Les locaux actuels ont déjà été mis en vente. 

Fondés par l'industriel Bruno Lebrun, Les établissements Lebrun ont été les pionniers de l'industrie du froid, mettant au point les premières machines frigorifiques, soit les premiers compresseurs destinés à produire du froid. Près de 150 ans plus tard, Lebrun est toujours leader sur les marchés de la pharmacie, la chimie et l’aéronautique, grandes consommatrices de températures basses. Aujourd'hui, Lebrun appartient au groupe Alvest, fournisseur de services pour l'industrie aéronautique.