Les écoles de la province de Hainaut, en code orange, adapteront leurs aménagements en fonction des situations de terrain, ont indiqué les instances provinciales. Le Collège provincial a souhaité laisser un maximum de souplesse aux directions des établissements. Le Collège provincial du Hainaut, réuni en vidéoconférence, a décidé de ne pas prendre de "mesures linéaires" pour les écoles provinciales, passées en code orange, mais plutôt de responsabiliser les directions d'écoles pour garantir le mieux possible la sécurité sanitaire des élèves et du personnel.

"Dans l'enseignement provincial, comme dans tous les réseaux, le taux d'absentéisme rend les missions pédagogiques difficiles", ont indiqué les instances du Hainaut. "On peut estimer que, pour 2% de cas avérés positifs, 25% des élèves, professeurs et membres du personnel manquent à l'appel, notamment, en raison de mesures de quarantaine. La situation est en croissance et elle n'est pas simplifiée par la décision de ne plus soumettre les personnes asymptomatiques aux tests Covid."

Le Collège provincial a ainsi défini un cadre général, compte tenu des situations qui varient selon les écoles et les classes. "La souplesse est le mot d'ordre. Les écoles sont habilitées, en fonction de leur actualité, à aménager leurs horaires en reportant ou suspendant certains cours."

L'enseignement à distance est clairement favorisé par la province: des classes voire des écoles pourront être fermées, en fonction de l'évolution de la situation, pour autant que les solutions d'enseignement à distance puissent être mises en œuvre.