Pour la toute première fois, le Survival Firefighter Run sera organisé en Belgique ce samedi

Héros du quotidien, les pompiers se doivent de rester en bonne condition physique et mentale. Quoi de mieux, dès lors, que de prendre part à une compétition sportive internationale ? Pour la toute première fois, le Survival Firefighter Run sera organisé en Belgique, dans le Brabant Wallon plus précisément, ce samedi. De nombreux pompiers sont attendus et parmi eux, plusieurs issus de la zone de secours Hainaut-Centre.

« Vingt équipes sont inscrites, dont des marocaines, portugaises, françaises,… Au niveau de notre asbl Firefighter Combat Challenge Team Wolf, trois équipes sont enregistrées : une équipe interzonale, une internationale composée de Belges, de Français et de Tchèques, et une équipe purement zone Hainaut-Centre », explique Grégory Léonard, pompier à Soignies. « C’est l’occasion pour nous de travailler en équipe, de montrer notre expérience, pourquoi pas d’apprendre de nouvelles techniques et surtout, de créer des liens. »

© E.B.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les hommes du feu devront se serrer les coudes pour affronter les étapes spécialement concoctées pour l’événement. « Nous nous entrainons depuis deux ans. La compétition se base sur des épreuves de sauvetage et une course de 14 kilomètres. Dans ce type de compétition, l’objectif réside surtout dans le fait de faire un bon chrono. Ici, c’est très différent. Nous serons équipés, il va donc falloir composer avec le matériel, gérer son stress, sa respiration et trouver son souffle pour franchir tous les obstacles."

Pour les sapeurs-pompiers, les avantages d’une telle compétition sont multiples. « Cela nous permet tout d’abord de nous remettre en question. Est-on toujours en bonne condition physique, faut-il retravailler certains aspects ? C’est un challenge personnel. D’autre part, c’est l’occasion de nous faire connaitre en Belgique mais aussi à et de l’étranger, où notre pays est souvent peu représenté. Nous avons déjà eu la chance d’aller en France, en Pologne, en Allemagne ou encore au Canada.»

Dans tous les cas, les pompiers de la zone Hainaut-Centre tenteront de s’illustrer et d’impressionner les hautes autorités présentes (commandants de zone, ambassadeurs, bourgmestres,…) par leur technicité et leur professionnalisme.