La brasserie de Blaregnies fera un très bon plan pour les estivants.

L'été s'annonce chaud sur nos terres et bon nombre de Belges ont prévu de ne pas lever l'ancre pour les vacances. De quoi redonner des couleurs, après de longs mois de confinement, aux établissements horeca qui disposent d'une belle terrasse pour savourer les douceurs estivales.

C'est le cas de la Marelle à Blaregnies. Ouverte en 2016, cette brasserie est venue ajouter, aux côtés d'Eugénie à Emilie et du Faitout, une nouvelle corde à l'arc d'Eric Fernez. Pour le chef doublement étoilé, aux fourneaux depuis plus de 30 ans, c'était l'occasion de retrouver les bases de l'amour culinaire. Cervelas artisanaux, croquettes de crevettes, cassolette d'escargots, carbonnade à la Moinette ou encore américain de bœuf dont la recette est éprouvée et approuvée depuis 1991… La Marelle propose de bons plats de brasserie rehaussés par des produits de grande qualité et le savoir-faire du chef Fernez.

Pour accompagner le tout, la Marelle peut revendiquer une carte de bières particulièrement impressionnante. Quelque 450 mousses y sont reprises, dont 15 servies au fût. Les classiques y côtoient les perles rares, difficile de ne pas y trouver son bonheur.

Durant les trois mois de confinement, la Marelle a baissé le rideau, laissant les restaurants d'Eugénie à Emilie et le Faitout assurer un service-traiteur à Baudour. Avec la réouverture du secteur horeca, la brasserie de Blaregnies n'a pas tardé à reprendre des couleurs. "La réouverture s'est très bien passée", témoigne Maxence Renard, gérant de l'établissement. "Les diners en semaine restent un peu plus calmes, car nous n'avons pas encore retrouvé notre rythme au niveau des repas d'affaires. Mais les soirs et le week-end, nous travaillons bien. Surtout s'il y a un rayon de soleil."

La Marelle est très spacieuse. Elle dispose d'une véranda qui peut être ouverte ou fermée selon la météo. Sa terrasse et son parking ont été agrandis. Une plaine de jeux sécurisée a été installée pour le bonheur des enfants et la quiétude des parents. En tenant compte des normes nécessaires, l'établissement peut accueillir 200 personnes en terrasse et 145 à l'intérieur. Et rien n'est laissé au hasard. "Les distanciations de 1,50 mètres sont respectées, il y a du gel hydroalcoolique positionné à plusieurs endroits du restaurant, nous désinfectons les tables après le départ des clients, le personnel porte un masque pour le service, nous fermons à 1 heure du matin… Tout est mis en place pour appliquer les recommandations du gouvernement", précise Maxence Renard.

Durant le confinement, le service à emporter a bien fonctionné dans les restaurants des Fernez à Baudour. Et ça continue depuis la réouverture de l'horeca. Si bien que le service devrait aussi être proposé à la Marelle à partir de la mi-juillet. "Les clients auront la possibilité de venir chercher un burger, un filet américain ou des boulettes sauce tomate. Quelques plats phares seront proposés, nos clients pourront les commander et les emporter." Ce service devrait satisfaire les frileux du confinement. Les autres ne manqueront pas de profiter des caresses du soleil sur la magnifique terrasse de la Marelle.