Après avoir annulé son Doudou au début de l'été, la Ville de Mons s'est relevée petit à petit ces dernières semaines. Les rues montoises ont retrouvé des couleurs avec l'afflux de visiteurs venus essentiellement de Belgique. Au total, près de 65 000 personnes ont choisi de passer par Mons pour profiter de cet été un peu particulier étant donné le contexte sanitaire. Et malgré la situation compliquée, la provenance des visiteurs est restée sensiblement la même qu’en 2019 : 86% de Belges (dont 74% de Wallons) pour 14% d’étrangers (dont 50% de Français, 13% de Néerlandais, 10% de Britanniques et 4% d’Allemands).

Côté musées, on compte près de 10 000 visiteurs cet été avec, comme trio de tête, le Beffroi (2 639 visiteurs), le BAM (2 305 visiteurs) et le MMM (1 623 visiteurs). L’exposition gratuite consacrée à Yann Arthus-Bertrand a quant à elle clairement su trouver son public avec plus de 25 000 visiteurs en juillet et en août. Le jardin éphémère sur la Grand Place et les jardins d’été sur la Place du Marché aux Herbes ont également vu passer des dizaines de milliers de personnes venus se délasser sur ces deux spots de détente.

Les chiffres de fréquentation de l’Office du Tourisme et de la boutique officielle sont naturellement en baisse par rapport à l’année passée mais ils clôturent tout de même la période estivale avec plus de 8 000 visiteurs (6 000 pour Visitmons, 2 000 pour la boutique). On constate tout de même une belle progression dans les ventes de produits à destination des individuels tels que les visites guidées le samedi, la location de vélos ainsi que la vente de Monscard et de pass Van Gogh.

© Ville de Mons

Voilà donc quelques chiffres rassurants qui permettent de tirer un bilan assez positif, étant donné la situation et la modification d'une bonne partie de la programmation de Destination Mons. "Avec le covid, nous aurions pu faire le choix de tout annuler mais nous tenions à garder la ligne directrice de Destination Mons qui est d’offrir aux Montois qui n’ont pas la chance de partir en vacances, et ils étaient particulièrement nombreux cette année, un agréable été à deux pas de chez eux", commente le bourgmestre Nicolas Martin (PS)

"Cela contribue à la fois à rendre la ville plus attractive et à permettre aux Montois de la redécouvrir. Les commerçants en profitent également pour exploiter leurs terrasses élargies qui donnent un caractère plus chaleureux à nos quartiers", poursuit-il. "Ces chiffres très positifs prouvent que les investissements consentis en matière de patrimoine, de développement muséal et hôtelier, portent leurs fruits, tout comme notre politique événementielle permettant que la ville soit animée toute l’année avec des activités dont la marque de fabrique est l’originalité, la qualité et le caractère familial. Bien que vous vivions une situation totalement inédite, nous gardons le cap sur notre objectif qui est de faire de Mons une destination majeure en Wallonie."