C’est une bonne nouvelle pour les citoyens concernés par la campagne d’interventions menée par les autorités communales sur les voiries et trottoirs de l’entité montoise. En effet, pendant la saison estivale, les services communaux sillonneront les rues afin de constater les dégâts causés sur les 600 kilomètres de voirie et trottoirs.

"L’une des priorités du collège communal est de maintenir un cadre de vie agréable pour l’ensemble des habitants du Grand-Mons", insiste Nicolas Martin, bourgmestre. "Et cela passe, entre autres, par une réfection de la voirie et des trottoirs. Pour mener à bien cette mission, la Ville de Mons peut compter sur le Service de Proximité qui réalise chaque jour un travail formidable."

Composé de cinq équipes, ce service couvre tout le Grand-Mons, lui-même divisé en cinq zones de proximité : Mons Centre, Nord, Sud, Ouest et Est. Concrètement, chaque zone est passée au crible par une des équipes afin de réaliser un état des lieux précis de la qualité de la voirie et des trottoirs. Les principales cibles de cette vaste opération sont bien évidemment les nids-de-poule.

Sur base de ces constations, les équipes spécialement dédicacées à la remise en état des routes et trottoirs du Service de Proximité interviennent sur tous les dégâts répertoriés dans chacune des zones. Les nids-de-poule sont, par exemple, réparés grâce à des opérations récurrentes de tarmac à froid. Les zones nécessitant une intervention en tarmac à chaud ont été listée et traitées de manière plus durable.

Précisons que les missions du Service de proximité ne s’arrêtent pas à la réfection de la voirie et des trottoirs. Ce service a également la charge de l’entretien des espaces verts qui comprennent les sentiers communaux et les cimetières. "Rendre notre Ville plus belle, plus attractive avec des espaces verts de qualité, sans oublier les communes fusionnées, telles sont les missions de nos équipes dont je salue le travail et le dévouement", conclut Stéphane Bernard (PS), échevin des travaux.