Les lauréats ont été élus lors d’une soirée où ils ont pu faire leur cinéma

MONS Hier se tenaient au Théâtre Royal les élections de Mademoiselle et Mister Mons. Un concours placé sous le signe du septième art. Les participants ont ainsi ouvert la cérémonie sur un tableau qui rendait hommage au plus célèbre agent de sa Majesté. Plus tard, on restait dans les costumes cintrés mais avec les lunettes noires en prime pour les aspirants au titre de Mister Mons. C’est sur la musique de Men In Black que les prétendants ont révélé leurs talents pour la danse. Talents plus discrets pour certains visiblement pas très à l’aise mais qui gardaient malgré tout le sourire.

L’ambiance s’est réchauffée lorsque Julie Lienard et ses élèves de l’école Let’s Dance sont venues enflammer la scène de leurs chorégraphies survoltées.

La soirée a aussi vécu un joli moment d’émotion lorsque le parrain de l’événement, Franco Seminara, a dévoilé son cadeau à Jordan.

Le concours de Mademoiselle et Mister Mons revêt en effet une dimension humanitaire en permettant de réaliser le rêve d’enfants malades. Cette année, c’est donc Jordan qui a vu ses espoirs se concrétiser en découvrant sur scène les images de New York projetées sur écran géant. L’adolescent qui rêvait de visiter la Grosse pomme a fondu en larmes.

Et des larmes de bonheur, il en a encore coulé par après pour la proclamation des résultats. Une pluie de récompenses pour une multitude de catégories. Retenons que Mister Hainaut se nomme Domenico Bongiorno et a 27 ans. Enfin, c’est le Premier ministre en personne qui a remis le prix de Mademoiselle Mons. Le titre est revenu à Camille Bultot. “Je ne m’y attendais pas”, a déclaré la lauréate. “C’est une expérience magnifique, je suis heureuse qu’elle continue.”



© La Dernière Heure 2012