Plusieurs riverains de la rue de l’école se sont plaints de sacs éventrés dans une ruelle.

Dans la nuit de vendredi à samedi, une bande de jeunes se serait amusée à éventrer des sacs-poubelle du Carrefour express, situé rue Ferrer à Manage, dans une rue à proximité. Certainement un brin éméchés, les individus ont jeté certains aliments, dont les dates de consommation avaient expiré, par-dessus un muret sur le toit et le parking d’une habitation.

"Les poubelles du magasin débordaient en ces fêtes de fin d’année. La gérante a donc jugé bon de déposer les sacs-poubelle supplémentaires au-dessus des conteneurs", justifiait Bruno Pozzoni, premier échevin de la commune de Manage. Et d’ajouter, " nous avons décidé d’envoyer le service environnement sur les lieux de l’incident ce lundi afin d’analyser le contenu des sacs-poubelle. Nous sommes à la recherche d’éventuels indices. Ils seront donc fouillés puis ramassés afin que cela ne gâche plus le paysage des riverains et des personnes qui empruntent cette rue pour emmener leurs enfants à l’école."

Cette affaire a d’autant plus fait jaser lorsque des passants ont constaté que bon nombre de produits alimentaires étaient encore emballés et, en apparence, encore consommables. "La date de péremption des produits était dépassée, c’est certain, mais lorsque l’on sait que des millions d’enfants meurent de faim dans le monde… C’est un triste constat", s’exprime un riverain ayant tenu à garder l’anonymat.

Depuis qu’il existe un nouveau règlement de police, relatif à la collecte et au dépôt des déchets dans la commune, ce genre de problème avait presque totalement disparu. "Les sacs-poubelle peuvent être déposés à partir de 18 heures, uniquement les dimanches dans l’entité. Une amende peut être adressée à toute personne ne respectant pas ce règlement de police", poursuivait le premier échevin.

La ruelle où les dégradations ont été perpétrées est souvent empruntée en guise de raccourci par les piétons pour rejoindre le Carrefour express ou encore pour se rendre à l’école libre de La Hestre, située dans la rue Rondeau.

Quoi qu’il en soit, il sera difficile de retrouver les auteurs de ces dégradations.