La cour d'assises a prononcé, mercredi, une peine de 35 années de réclusion criminelle contre Adrien Curon, reconnu coupable de meurtre, d'attentats à la pudeur, d'outrages publics aux mœurs et de détention de fichiers à caractère pédopornographique. 

Les jurés n'ont retenu aucune circonstance atténuante en faveur de celui qui a tué Céline Doignon, le 23 avril 2019, à Mons, en lui portant 25 coups de couteau devant sa fille, âgée de quatre ans.