Les faits ont eu lieu le 29 janvier 2018 sur la place de la Chapelle-aux-Puits à Trivières.

Six hommes et six femmes ont été tirés au sort, lundi matin, pour juger, dès jeudi, Gaëlle Buisseret, accusée du meurtre de son compagnon Steve Depla. Les faits ont eu lieu le 29 janvier 2018 sur la place de la Chapelle-aux-Puits à Trivières. Le 29 janvier 2018, peu après 20h00, la police a été appelée à intervenir sur la place de la Chapelle-aux-Puits à Trivières où un homme avait reçu un coup de couteau. 

La victime, Steve Depla, est morte une heure plus tard, au sein de l'hôpital de Jolimont. Gaëlle Buisseret, sa compagne, a affirmé que le coup avait été porté par un inconnu mais un policier avait retrouvé une goutte de sang frais dans l'habitation. La police a ensuite appris que, durant la soirée, une dispute avait éclaté au sein du couple, consommateur de drogue et d'alcool. 

Gaëlle Buisseret a été inculpée de meurtre et placée sous mandat d'arrêt le 31 janvier 2018. Elle a bénéficié d'un bracelet électronique le 13 décembre 2018 et remise en liberté le 27 juin 2019. Elle sera défendue par Me Fabrice Guttadauria et Me Laura Danneau. 

Les parties civiles sont représentées notamment par Me Dimitri Vantomme. Le procès, prévu pour une semaine, sera présidé par Jean-François Jonckheere tandis que Pierre Hustin représente le ministère public. Lors du tirage au sort du jury, la défense a récusé six hommes alors que l'avocat général a récusé quatre candidats dont trois femmes. Le procès reprendra jeudi matin à 09h00.