Mons

Pour cette première édition, une trentaine d’acteurs majeurs ont répondu à l’invitation.

Démontrer l’expertise et le savoir-faire des sociétés implantées dans le zoning de Cuesmes et ainsi mettre en lumière le parc, c’est l’objectif poursuivi par les organisateurs de l’événement Mobiland, organisé les samedi 6 et dimanche 7 avril prochain.

Entre portes ouvertes et essais, animations et démonstrations, le week-end s’annonce pour le moins festif. L’événement est proposé par l’asbl Festival de la moto qui, depuis plusieurs années, proposait une journée découverte au sein du Lotto Mons Expo. “Mobiland est tout simplement né d’une réflexion : pourquoi déplacer les showrooms alors que chaque marque dispose de lieux pour accueillir le public ?”, explique Tonino Mallardo, event manager.

Pour cette première édition, une trentaine d’acteurs majeurs ont répondu à l’invitation. “C’est déjà très satisfaisant. Aux principaux concessionnaires se sont également ajoutés quelques entreprises phares du zoning, comme Décathlon qui s’inscrira déjà dans une semaine festive à l’occasion de ses dix ans, Induscabel ou encore les AP Assurances.”

La date du rendez-vous n’a pas été fixée au hasard. L’organisation souhaitait d’une part profiter du dynamisme suscité par la semaine anniversaire de l’enseigne Décathlon, et d’autre part proposer un moment convivial et festif aux familles en ce premier week-end des vacances de Pâques. “De nombreuses animations seront proposées aux enfants mais les adultes ne seront pas en reste”, promet encore Tonino Mallardo. “L’accent sera mis sur la découverte des innovations technologiques notamment. Le public pourra s’essayer à l’électrique et découvrir les systèmes qui assurent leur sécurité en voiture.”

Mais ce n’est pas tout. Des démonstrations de drift (auto et moto), une parade d’ancêtres, des parcours ou encore deux balades moto seront proposées, dont l’une lumineuse au départ de la Grand-Place de Mons. Notons que le week-end est totalement gratuit, que le zoning sera piétonnier le dimanche et qu’une application a été spécialement développée pour l’occasion afin de permettre aux participants d’être informés en temps réel du programme. Elle permettra également aux visiteurs d’être tenus au courant de l’organisation de la seconde édition, d’ores et déjà souhaité par les organisateurs. Reste donc juste à espérer que le soleil pointera le bout de son nez.