Mons

C'est la première fois que l'événement international est organisé à Mons.

C’est une grande première qui se déroulera au théâtre royal de Mons ce mercredi. Dès 18 heures, 19 candidats sélectionnés par les six universités francophones du pays prendront part à la finale nationale du concours « ma thèse en 180 secondes. » Soit moins de temps qu’il n’en faut pour cuire un œuf à la coque ou pour se brosser les dents !

Les participants tenteront donc d’expliquer le sujet de leur thèse, toutes disciplines confondues, de la manière la plus claire et la plus ludique possible en trois minutes. Bref, le challenge est de taille. D’autant plus que les thèmes sont pour le moins originaux : Citons « Et si vous aviez été adopté par des chimpanzés », « le rôle des doigts dans l’apprentissage chez l’enfant », « batteries et biocarburant à partir de noyaux de fruits », ou encore « les nouvelles aventures de PACMAN ».

S’ils se défendent bien et parviennent à convaincre, les candidats pourront espérer décrocher leur ticket pour la finale internationale de MT180, qui aura lieu en septembre prochain à Dakar, au Sénégal. Cette soirée très particulière, placée sous le signe de la curiosité, du partage et de la bonne humeur, sera animée par Bruno Coppens, avec la complicité du caricaturiste Pierre Kroll. Des interludes musicaux seront assurés par les artistes d’Arts².

L’événement est organisé par l’UMONS avec le soutien du SPW-DGO6, d’Innoviris et de Mars (Mons Arts de la Scène), en collaboration avec l’UCLouvain, l’ULB, l’ULiège, l’UNamur et l’Université Saint-Louis. Il est totalement gratuit mais les réservations sont indispensables via MT180.be. Plus de renseignements sur la page Facebook « ma thèse en 180 s : finale nationale 2019 ».