"L'humour renforce notre instinct de survie et sauvegarde notre santé d'esprit", disait Chaplin. Malgré la pandémie, bon nombre de personnes ont donné raison à Charlot dans la région de Mons-Borinage en ne se privant pas de se dérider les zygomatiques pour le premier avril.

Les poissons de circonstance pleuvent sur les réseaux sociaux ce jeudi. Surfant avec humour sur les critiques qui lui avaient été adressées lorsqu'elle était ministre de la Mobilité, Jacqueline Galant annonce ainsi qu'elle plaque la politique pour devenir prof de maths. "Depuis plusieurs années, de nombreuses personnes me conseillent d'embrasser la carrière de prof de maths", écrit la bourgmestre de Jurbise sur Facebook. "Cette passion innée pour les chiffres me permet de rêver de ce nouveau défi, aux côtés d'élèves que j'ai hâte de connaître."

À Quévy, l'échevin David Volant annonce une grande nouvelle. "Après de longs mois de discussions tenues secrètes et de négociations financières, grâce à de nombreux mécènes nous pouvons vous annoncer que l'arrivée de la première étape du Tour de France 2024 se fera à Bougnies avec une arrivée au sommet dans la rue des Rocs qui sera reprise en col de 1ère catégorie", écrit David Volant. Et pour être sûr que l'annonce ne soit pas trop prise au sérieux, il ajoute que des gîtes seront aménagés en haut des éoliennes pour mieux assister à l'arrivée des coureurs. Sait-on jamais…

La police boraine aussi fait preuve d'humour. Elle annonce, photos à l'appui, l'arrivée dans sa flotte d'une Ferrari 360 Modena. "Non seulement cette voiture s'avérera utile lors des poursuites, mais elle facilitera également nos déplacements et permettra d'augmenter notre rapidité d'intervention. Les policiers qui auront la chance d’être au volant de ce véritable bijou, bénéficieront bien entendu au préalable d’une formation sur un circuit adapté afin qu’ils puissent dompter ces 400 chevaux", communique la zone de police sur sa page Facebook.

© FACEBOOK

Au stade Tondreau, c'est un Doudou test qui est annoncé par le RAEC en collaboration avec la Ville et des chercheurs de l'UMons. Le club de foot indique que six groupes de 50 personnes masquées pourront faire le combat à la corde en fonction de leur taille. Les tribunes pourront accueillir 500 spectateurs. Tout ce beau monde sera testé à l'entrée du stade. L'expérience permettra aux chercheurs de l'UMons d'établir un protocole sanitaire pour l'organisation de grands événements. Si seulement…

Des citoyens s'y mettent aussi. On pointera le joli faux article de ce Montois qui annonce l'ouverture d'une galerie commerciale à Sainte-Waudru. L'occupation d'une partie de la collégiale pour la vente de meubles apportera ainsi les rentrées nécessaires à la fabrique d'église pour financer les travaux de réparation et la suite des restaurations.