Avec ou sans crise, de grands projets sont amenés à se concrétiser en 2021 dans la région de Mons-Borinage. Dans la Cité du Doudou, la place de Bootle pourrait connaitre sa métamorphose. Le projet immobilier Nova Mons est sur les rails. S'il passe l'épreuve des demandes de permis et survit aux recours – certains contestent la hauteur des immeubles –, le chantier sera lancé cette année. Le complexe comprend 7 bâtiments qui abriteront essentiellement des appartements, 135 au total. Une surface de 6 000 m2 est également destinée à accueillir des bureaux. Quelques unités sont par ailleurs prévues pour de l’horeca, du commerce ou encore des professions libérales. L’installation d’une crèche est également envisagée.

Toujours à Mons, la province du Hainaut devrait lancer avant la fin de l'année le chantier de son nouveau pôle scolaire sur le site des Grands Prés. Il pourra accueillir à terme plus d'un millier d'élèves. À Jemappes, les tours de la Cité du Coq devraient faire leur adieu en 2021. L'Hôtel de Ville et la Tour du Val des Ecoliers connaitront en revanche un sérieux lifting. La réouverture du Plaza Art est également attendue.

À Quaregnon, sauf coup de théâtre, le projet de construction d’une nouvelle cité administrative va prendre un gros coup d’accélérateur dans le courant du premier trimestre avec l'octroi du permis. Les travaux devraient débuter fin d’année. À Saint-Ghislain, les travaux du nouveau home sont bien avancés quant à eux. L'établissement géré par le CPAS accueillera ses premiers résidents en 2021.

À Quévy, un projet important annoncé pour cette mandature va être lancé cette année avec la rénovation complète de l'école d'Havay. Les subsides nécessaires au chantier ont été accordés. Sauf mauvaise surprise, 2021 devrait également voir l'ouverture du site des anciennes câbleries à Dour, avec des commerces et du logement. Enfin, à Jurbise, un montant de 650.000 euros est prévu pour démolition et la construction du foyer culturel de Masnuy-Saint-Jean.