À midi pile, montre à la main, les sirènes des services de secours ont retenti un peu partout en Belgique. La région de Mons-Borinage ne fait pas exception, puisque l’ensemble des services a rendu hommage aux victimes qui ont malheureusement perdu la vie dans les inondations de la semaine dernière. À Mons, Dour, ou encore Colfontaine, l’émotion était palpable durant cette minute symbolique, qui souligne également le travail difficile des collègues liégeois, limbourgeois, namurois et luxembourgeois sur le terrain.


Dans la foulée, une minute de silence a été observée, durant laquelle pompiers, ambulanciers et policiers ont tous eu une pensée pour les sinistrés, victimes et familles de victimes. À la zone de police de Mons-Quévy, une quarantaine de policiers et membres du personnel sont restés immobiles devant le commissariat central, face à des drapeaux en berne.

© D.R.

Les citoyens étaient également invités à suivre le mouvement. Certains se sont même joints aux forces de l’ordre à Mons lors de la minute de silence. "C’était logique, pour ma compagne et moi, de venir ici pour montrer notre respect à la mémoire des disparus de cette tragédie", explique Vincent, habitant montois. "Et le faire face à ces policiers, c’est d’autant plus symbolique. Les pompiers et forces de l’ordre s’arrachent sur le terrain pour sauver des vies et pour aider les sinistrés. Nous sommes fiers d’être Belges et de pouvoir compter sur eux."

© D.R.

Sur la zone des Hauts-Pays cette fois, l’ensemble des commissariats ont eux aussi actionné leurs sirènes et observé une minute de silence en mémoire aux victimes. Toute la journée, les drapeaux belges seront eux aussi en berne sur tous les bâtiments de la zone de police.

En ce jour de deuil national, les pompiers se sont également joints à l’action comme à la zone de secours Hainaut Centre, où les sirènes se sont fait entendre sur l’heure de midi pendant une minute. Des actions symboliques qui montrent, une nouvelle fois, la solidarité des citoyens belges.