Malgré leur âge, ils sont toujours en forme pour les élections communales de 2018.

Il est inévitable que de nouvelles têtes fleurissent lors de chaque élection communale. Des jeunes candidats décident de se jeter dans le grand bain de la politique. Malgré cela, il reste toujours un peu de place sur les listes pour des candidats plus âgés, retraites professionnellement mais pas politiquement. Certains collectionnent les campagnes électorales, d'autres découvrent cet univers pour la première fois. Mais tous se présentent avec dynamisme. C'est le cas de Jean Liénard et d'Emile Martin.

Jean Liénard ( 86 ans - Mons - Ecolo) :  "Pour faire plaisir"

Membre fondateur d'Ecolo Mons, Jean Liénard souhaite encore s'investir "pour plus de convivialité, de démocratie et de qualité de vie dans nos villes et villages." Mais s'il s'est à nouveau présenté sur la liste, c'est surtout par sympathie avec les Verts montois. "Il aura 87 ans en janvier, il n'a plus l'âge pour faire de la politique", sourit sa femme. "Il n'a plus aucune ambition politique. Il se présente pour faire le nombre et pour faire plaisir à Ecolo. Il a aussi un neveu qui se présente."


Émile Martin ( 78 ans - Quiévrain - Changer :  "Encore en grande forme"

"J'ai demandé si on voulait encore de moi sur la liste. On m'a directement répondu que oui. Je suis toujours en très grande forme et très actif malgré mon âge. Je participe à toutes les randonnées cyclo et pédestres. Je fais du vélo tous les jours. Je faisais même encore du ski jusqu'à l'an dernier. Il faut dire que j'ai une très bonne hygiène de vie. J'ai aussi de la chance. Pour les élections, j'espère rester conseiller communal parce que je souhaite encore participer à la vie de la commune. Mais ça sera ma dernière élection. J'aurais 84 ans en 2024, il sera temps de laisser la place aux jeunes."