Le syndicat chrétien ira notamment ce mercredi sur le zoning de Ghlin puis dans des agences d'intérim de Mons.

Dans le cadre de la Semaine de la mobilité, des militants et permanents de la CSC de Mons-La Louvière ont planifié quelques actions pour promouvoir des déplacements domicile-travail plus durables. Plusieurs militants étaient déjà de sortie dans les rues de Mons ce lundi pour distribuer des tracts. Mais les deux premières actions plus importantes seront menées ce mercredi 18 septembre.

Ils iront tout d'abord sensibiliser les travailleurs de l’entreprise AW Europe (producteur de système de navigation pour voitures et de pièces automobiles) sur le zoning de Ghlin-Baudour pour une mobilité plus durable. Les délégués syndicaux y distribueront des tracts et du matériel devant l'entreprise à partir de 5h15 jusqu'à 8h30 et de 13h à 14h30. Ils participeront également avec leur entreprise au défi mobilité 2019.

Toujours ce mercredi, des travailleurs sans emploi de la CSC frapperont à la porte des agences d’intérim de la Rue des Capucins à Mons. Leur objectif étant de "pointer les exigences excessives des agences d'intérim en matière de permis de conduire et de possession de voiture ainsi que la difficulté que constitue l’imprécision fréquente de la localisation des entreprises pour les sans emploi non motorisés."

Une troisième action est prévue jeudi sur la route de Wallonie. "Très fréquentée par des camions, cette route qui relie Mons à Pommeroeul permet aujourd’hui difficilement l‘usage du vélo", regrette la CSC. "Pourtant, des possibilités d’aménagement existent. Les permanents et délégués de la CSC Transcom, en collaboration avec l’animation locale CSC de Mons, interpelleront sur ce sujet les décideurs politiques et les directions des entreprises de leur secteur présentes sur ce zoning."

Des actions de sensibilisation en faveur des deux roues se dérouleront aussi sur la route de Wallonie dès 5h30 du matin.