Mons

L'école du Bois de Mons et celle de Barigand à Ghlin laisseront place à de nouvelles structures. Les dossiers avancent.

D'ici quelques années, le paysage scolaire sera différent à Mons. La Ville a en effet dans ses cartons les projets de deux nouvelles implantations, destinées à remplacer deux structures vieillissantes et énergivores.

Au Parc du Bois de Mons où l'on compose encore avec des préfabriqués, une nouvelle école passive est amenée à sortir de terre. "Elle comprendra six classes primaires, trois maternelles et une salle de gym", indique Catherine Houdart, échevine de l'Enseignement.

Déjà évoqué, le projet avance, mais il doit remonter la tuyauterie institutionnelle. "Nous sommes sur un projet à 3,5 millions d'euros, subsidié à 60% par la Fédération Wallonie Bruxelles. Le reste sera pris en charge par la Ville de Mons", poursuit Catherine Houdart. "Nous n'avons pas encore obtenu la signature de la ministre pour le subside. Mais nous savons que nous sommes en haut de la liste d'attente, à la 5e position. Il faut attendre que le nouveau gouvernement se mette en place. Après quoi, nous pourrons espérer une promesse ferme et définitive. L'auteur du projet pourra alors finaliser le cahier des charges."

Des démarches qui devraient conduire à la concrétisation du projet à 2021. À Ghlin, il faudra se montrer plus patient. L'école Barigand va elle aussi laisser place à une nouvelle structure. Mais le dossier a encore du chemin à faire. "HEV, bureau d'architecture situé à Ciply, a remis au collège un projet. Nous allons le revoir bientôt pour finaliser les choses. Nous partons sur un montant important de 4,5 millions d'euros. Là encore, nous devrons passer par la Fédération Wallonie Bruxelles pour obtenir des subsides. Mais si le projet du Bois de Mons passe d'abord, nous devrons sans doute attendre 2021 pour celui de Ghlin. Il faut compter que l'école serait prête pour 2023."

Le projet est d'envergure et ne se règlera pas en un claquement de doigts. Mais l'échevine sait déjà comment il sera mené. "La nouvelle école sera située sur le devant du site actuel, dans l'alignement de la salle Calva. Ça permettra aux élèves de continuer à occuper l'établissement pendant que la nouvelle école sera construite. Il y aura également six classes primaires, trois maternelles, une salle de prof et une salle de gym. Ainsi que des espaces flexibles et mieux pensés qui tranchent avec les grands halls que l'on connait aujourd'hui et qui sont sous-exploités."

À terme, ces projets allégeront la facture énergétique de la Ville de Mons. Les écoles représentent en effet plus du tiers de la facture de chauffage. Celle de Ghlin est même la plus énergivore.