Mons

La boite montoise frappe fort en proposant une formation aussi ludique qu'utile.

Que l’on travaille dans un hôpital, dans un bureau, dans une industrie ou encore dans le milieu de la construction, les risques sont nombreux et quotidiens. Chaque employeur est contraint de mener un travail de prévention à l’égard de son personnel. Mais le travail de conscientisation n’est pas toujours efficace, et pour cause : il n’est que rarement ludique.

Drag ON Slide pourrait bien changer la donne. La boite montoise, spécialisée dans le domaine du serious game, vient en effet de développer Safety Action, une formation efficace en prévention et sécurité au travail. "Le problème de la sécurité dans les entreprises est récurrent. Pourtant, il est trop souvent abordé via une campagne d’affichage inefficace ou une formation de plusieurs heures peu attractive", expliquent Paul Attia et Nicolas Jura, de Drag ON Slide.

"Lors d’une master class, les chiffres nous ont interpellés. En Belgique, on considère qu’un accident grave se produit toutes les heures et que 66% de ces accidents impliquent des victimes de moins de 35 ans. Nous ne voulions pas rester inactifs. Nous savons que le jeu vidéo en tant que formation peut présenter de nombreux avantages, notamment une meilleure mémorisation, une meilleure implication du personnel mais aussi un gain de temps pour tous."

© Van Fleteren

En effet, 30 minutes de formation via Safety Action vaudraient quatre heures de formation "traditionnelle." "Nous n’avons pas la prétention de dire que l’on fait mieux que les autres. Notre outil peut être complémentaire aux actions déjà entreprises au sein des sociétés. Mais il faut bien constater que dans certaines boites, on remet au nouveau travailleur un fascicule et c’est tout. Ce n’est pas suffisant pour faire baisser des chiffres bien trop élevés"

Concrètement, les entreprises intéressées auront à portée de main un outil aussi pédagogique que ludique et utile. Plusieurs offres seront proposées en fonction des besoins (licence de six mois pour cinq personnes pour 425 euros/mois par exemple, ou licence de 12 mois pour 10 personnes, pour 400 euros/mois). Safety Action est pour l’instant en période de test mais sera officiellement disponible dès ce lundi 23 septembre. Avant même sa commercialisation, l''enthousiasme semble déjà réel.

Un jeu totalement évolutif

Développé en quelques mois seulement, Safety Action devrait se faire une place bien au chaud au sein des entreprises. "Le jeu est adapté tant aux PME qu’aux grosses entreprises. Nous avons travaillé sur trois environnements : le vestiaire, l’entrepôt et l’open space, mais peu importe le secteur dans lequel ils évoluent, nous conseillons aux clients de tester les trois scènes car les risques sont parfois communs", expliquent Nicolas Jura et Paul Attia.

Les chutes restent par exemple un risque important, tout simplement parce que de nombreux travailleurs ne prennent pas la peine de se tenir à la rampe. Au total, une cinquantaine de risques devront être déjoués par les travailleurs formés. "Le jeu se veut évolutif. Nous avons travaillé de façon assez globale mais certains risques ou environnements pourraient être ajoutés lors de mises à jour." Pourtant basé sur des problèmes rencontrés quotidiennement par tous les employeurs et par tous les travailleurs, Safety Action est le premier jeu du genre développé en Belgique.