À l'occasion de la semaine de la réduction des déchets, la Ville organise une campagne de ramassage des mégots.

Selon le Cigarette Butt Pollution Projet, chaque année, quelque 5600 milliards de cigarettes sont fabriquées dans le monde; et deux tiers finissent dans la nature. Or les filtres de ces cigarettes mettent longtemps à se dégrader. L'un de leurs composants, l'acétate de cellulose, est même un plastique qui met plus de dix ans à se décomposer. Ajoutons qu'un seul mégot peut polluer jusqu'à 500 litres d'eau, nous aurons vite compris toute l'importance de lutter contre ce petit geste incivil consistant à jeter sa cigarette par terre lorsqu'elle est terminée.

À Bruxelles, les autorités ont décidé de quadrupler la taxe sur les mégots. Elle se chiffre à présent à 200 euros. Dans la Cité du Doudou, on n'en est pas encore là. Mais à l'occasion de la semaine européenne de la réduction des déchets, la Ville de Mons organise en collaboration avec l'asbl SEPT une campagne de sensibilisation.

Tout au long de la semaine, les citoyens sont en effet invités à ramasser ces petits déchets si souvent jetés par terre et à les collecter dans un bocal ou une bouteille par exemple. La bonne action peut être partagée sur les réseaux sociaux avec la mention #fillthebottle déjà très répandue. Samedi, les participants sont invités à venir déposer leur butin dans une urne. Le rendez-vous est donné entre 14 et 16h près de la fontaine, en haut du piétonnier. Les mégots peuvent aussi être déposés dans les locaux de l'asbl SEPT, à l'îlot de la Grand-Place.