Le jeu française Neopolis s'apparente à un Monopoly grandeur nature... Et est désormais disponible en Belgique.

Vous avez toujours rêvé de devenir propriétaire de l’hôtel de ville de Mons, du beffroi ou encore de la collégiale Sainte-Waudru ? C’est désormais possible ! Numériquement, du moins. Le nouveau jeu mobile Neopolis permet en effet aux joueurs d’acheter et de vendre les bâtiments du monde réel en explorant leur ville. Le jeu vient de débarquer à Mons et semble déjà faire des émules.

En effet, la première partie a débuté il y a peu et les premiers joueurs se sont déjà disputé les plus emblématiques bâtiments de la Cité du Doudou. Développé en France, le jeu promet de beaux moments d’exploration des lieux connus et moins connus, de challenge grâce à différents objectifs et stratégies de jeu et de sociabilité puisque le jeu rassemble des milliers de joueurs sur un seul et même plateau de jeu.

"Après la France, Neopolis a pour ambition de faire jouer le monde entier. C’est logiquement la Belgique qui a été choisie comme premier pays pour déployer le jeu à l’international, notamment grâce à sa culture proche de celle de la France mais surtout pour la richesse de son patrimoine culturel", explique Lucas Odion pour Neopolis. Preuve que le concept séduit, depuis son lancement officiel en Belgique le 9 mai dernier, plusieurs milliers d’utilisateurs sont déjà inscrits.

Concrètement, tous les bâtiments de la ville sont disponibles à l'achat, il suffit d'être le premier à l'acheter ou à faire la bonne offre avec un voisin. Un fois propriétaires, les joueurs pourront améliorer leur bâtiment pour générer plus de revenus : des revenus fixes ou des revenus liés au passage des autres joueurs à proximité du bâtiment. De nouveaux bâtiments peuvent également être construits afin de pimenter le jeu.

Bref, sur papier, le jeu a tout pour plaire. "Dans la lignée des reality games comme Pokemon Go, Neopolis est basé sur la géolocalisation. Après plusieurs semaines enfermés chez eux, les joueurs devront donc explorer et redécouvrir leur ville afin de progresser dans le jeu. Leurs voisins deviendront leurs concurrents ou leurs alliés. À mi-chemin entre le réel et le virtuel, Neopolis se pose en solution idéale pour profiter du déconfinement."

Le tout en respectant évidemment toujours les mesures de vigueur, notamment la distanciation physique puisque les rassemblements sont toujours interdits.