C'est un cri du coeur d'un secteur en souffrance. " Il faut que l'Horeca s'unisse! Ouvrons tous !", publie sur le réseau social Facebook, la page du café Le Central. Le message ne peut pas être plus clair. Au lendemain du Comité de Concertation, le gérant du café, situé à la Grand-Place de Mons, " en a marre."

Le temps se fait long. " Vu qu'il n'y aura aucune évolution, qu'ils ne comptent pas aider plus les indépendants fermés", le Montois a pris une décision radicale. Le Central rouvrira ses portes le 1er avril prochain. Avec ou sans décision gouvernementale, le gérant compte bien travailler tout en respectant les mesures sanitaires. 

Dans sa publication, il s'indigne également de la différence d'aides apportées entre les trois régions du pays. " On est tous Belges b****l", écrit-il. Un mouvement de révolte, qui devrait être suivi par de nombreux commerçants du secteur. Avec plus d'une cinquantaine de partages et une centaine de commentaires, la publication devrait faire le tour de la région d'ici ce dimanche. "On est de tout coeur avec toi" ou encore "Compte sur nous", des habitants montrent également leur soutien envers la décision du tenancier. 

Après de longs mois de fermeture, le secteur n'en peut plus et le fait savoir !