L’association vise à ouvrir l'accès aux courses à pieds aux personnes à mobilité réduite.

Le sport pour tous, la solidarité, la cohésion, le dépassement de soi... Voilà quelques-uns des leitmotivs de l'association de "La Joëlette du Rire". "Notre but est d'offrir le sport à tous par le biais de joëlettes (un fauteuil roulant adapté au sport)", explique Guillaume Delcourt, membre de l'association. "Nous sommes tous des joggeurs confirmés avec l'envie de mettre au service des personnes moins valides la possibilité de profiter du sport."

La Joëlette du Rire a beau être une jeune association créée en septembre 2019, elle se veut déjà très ambitieuse. Depuis octobre, ils parcourent les joggings de la région de Mons et du Borinage en y emmenant différents enfants à mobilité réduite. L’expérience va aussi prochainement être menée avec des adultes. "Outre les courses régionales, en avril prochain, l'équipe de la joëlette se lancera sur le marathon de Namur avec deux enfants."

© DR

Il est également prévu que l'équipe prenne le départ de différents semi-marathons et trails. Et ce, en prévision d'un énorme défi. "En juillet prochain, nous nous sommes lancés le défi de gravir le mont Ventoux (NdlR : dans le Vaucluse, en France) à l'occasion de son semi-marathon. Pour ce faire nous tenterons de récolter des fonds par de nouveaux partenaires afin de financer la logistique de ce projet hors du commun."

Parrainée par l'ancien footballeur montois Frédéric Herpoel, l'association est donc à la recherche de nouveaux sponsors. Mais elle espère aussi récolter de l'argent grâce à une idée plutôt originale : une bière de la Joëlette du Rire. "Soucieux de rester dans un esprit festif, nous venons de donner naissance à cette bière grâce à la brasserie du Borinage. La boutique de la Joëlette du rire permet également de nous soutenir par le biais de différents articles, goodies en vente via nos réseaux."

© DR