Nouveau nom et nouveau concept avec Rebelge.

Assiettes qui volent, verres éclatés, bouteilles sur la tête… La soirée était partie en vrille dimanche dernier chez I Cook, devant un David Jeanmotte médusé. Jean-Philippe Watteyne avait-il pété les plombs ou orchestré un happening bien ficelé? Interrogé, le chef avait entretenu le mystère tout en annonçant une surprise dans les prochains jours. Voilà que la nouvelle est tombée. Jean-Phi n'avait pas perdu la tête, mais il avait décidé de tourner la page d'I Cook et de se libérer de ce restaurant gastronomique créé il y a dix ans pour laisser éclater son côté rebelle.

Le goût, la joie, la liberté. C'est la devise du nouveau restaurant, Rebelge, qui va ouvrir ses portes le 5 mars sur les cendres d'I Cook. Nouveau nom, nouvelle décoration, mais aussi nouveau concept. "Je me suis rendu compte que la clientèle avait de moins en moins envie de gastronomique, car il y avait un côté un peu trop coincé", explique Jean-Phi. "J'ai donc voulu casser les codes du gastronomique en faisant quelque chose qui me ressemble plus, quelque chose de plus convivial et rock'n'roll."

Le Montois ne va pas mettre ses talents culinaires de côté pour autant, mais il entend offrir une nouvelle expérience. "Nous allons proposer une carte avec des produits belges, parmi lesquels de nombreux produits régionaux", poursuit Jean-Phi. "Nous offrirons la possibilité, pour ceux qui le souhaitent, de partager ces plats. Si on vient à quatre par exemple, on pourra commander six plats et faire tourner. Ce sera l'occasion de goûter différentes choses dans une ambiance conviviale."

Nous retrouverons notamment du porc que Jean-Phi fait élever à la ferme Gossuin de Petit Dour. Ou encore en dessert sa recette maternelle du pagnon borain. Les bières seront à l'honneur avec des breuvages venus de toutes les provinces du pays, le Hainaut étant particulièrement bien représenté. Vins belges et français complèteront la carte, la plupart étant des vins naturels. Toujours mieux pour les lendemains…

À noter encore que l'ancien salon du restaurant a troqué son petit charme cosy pour les talents punks d'un graffeur. "Nous allons y installer une grande table pour proposer une expérience rebelge. Des groupes pourront y passer la soirée. Je découperai devant eux de grosses pièces de viande, ouvrirai des poissons, préparerai des glaces à l'azote… On pourra aussi inviter des brasseurs ou des viticulteurs pour échanger directement en dégustant. Ce sera vraiment très convivial."

Le restaurant Rebelge ouvrira ses portes le 5 mars. Des places sont à gagner sur sa page Facebook